À propos

144 plaques.

Délibération du conseil municipal de Reims du 25 février 1947

Lors de la séance du 25 février 1947, le conseil municipal de le ville de Reims a décidé « l’exécution de plaques commémoratives des Déportés et Fusillés » victimes de la répression nazie. Au final 144 plaques seront exécutées et posées sur les habitations de ces rémois.

Ce blog est destiné à rendre hommage à ces victimes en dressant un portrait de chacune d’entre elles.