Paul Dehureaux

Paul Dehureaux est né le 14 mai 1889 de Alexis et Louise Moreaux à Villesavoye dans l’Aisne.

Il s’engage dans l’armée le 30 décembre 1908 et intègre le 3è régiment de hussards. Il passe brigadier en 1913 puis se réengage pour un an le 30 décembre de la même année. Il était donc dans son régiment quand la première guerre mondiale éclate. Il passe maréchal des logis chef en 1915. Il aura deux citations à l’ordre du régiment en mai et septembre 1918 et sera décoré de la croix de guerre étoile de bronze.

Croix de guerre avec étoile de bronze de la 1ère guerre mondiale (illustration)

Il épouse le 25 décembre 1915 à Fismes Henriette Clément. Ils auront six enfants. Il était cantonnier à Reims.

Il profite de sa place aux ponts et chaussées en tant que chef cantonnier pour saboter tout véhicule qui risquerait d’être réquisitionné par l’autorité allemande. Il participe également à des sabotages du canal qui passe dans la ville tout en donnant des renseignements sur le trafic sur cette voie d’eau.

La gestapo cherchant un poste émetteur radio sur son lieu de travail, l’arrête le 13 juin 1944. Il est interné à Compiègne quelques temps. Puis il fait partie du transport qui part de Compiègne le 15 juillet 1844 en direction du camp de Neueugamme. Il y arrive le 18 juillet au camp.

Paul Dehureaux sur la liste du convois I247 entre Compiègne et Neueungamme (source Fondation pour la mémoire de la déportation)

Il est intégré au Kommando Bremen-Farge. Ce Kommando est fréquemment appelé « Valentin », et est situé à 4 km du camp où les déportés logeaient. Ce kommando avait pour mission de construire des abris bétonnés pour l’assemblage des sous-marins de la Kriegsmarine. Le « Bunker Valentin » a été désigné comme lieu de montage du nouveau sous-marin, le « U-XXI ».

Carte de localisation du Kommando Valentin du camp de Neuengamme (source Amicale de Neuengamme)

Il décède le 13 novembre 1944 d’après les archives allemandes, ce qui a été retenu par le JO du 10 mars 1988.

Tableau récapitulatif

Date et lieu de naissance 14 mai 1889 Villesavoye
Date et lieu de décès13 novembre 1944 au Camp de Neueungamme
Mouvement de résistanceF.F.I. – Libération Nord – Réseau Hector
DécorationsMédaille de la résistance
Lieu de déportationCamp de Neueungamme

Adresse de Paul Dehureaux lors de son arrestation

Sources

  • Dossier de Paul Dehureaux au SHD Vincennes – Cote GR 16 P 166148
  • Dossier de Paul Dehureaux au SHD Caen – Cote AC P 441 678
  • Site Arolsen – Paul DehureauxLien
  • Site Amicale du Camp de Neueungamme – Paul DehureauxLien
  • Site de la Fondation pour la mémoire de la déportationTransport parti de Compiègne le 15 juillet 1914 (I247)Lien
  • Mémorial Genweb – Paul DehureauxLien
  • Musée de la Résistance en ligne – Paul DehureauxLien

Une réflexion sur “Paul Dehureaux

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s